* BERRY TOURISME & PATRIMOINE *

À quel public s'adresse le FESTIVAL BULLE BERRY ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

03102013

Message 

À quel public s'adresse le FESTIVAL BULLE BERRY ?




Nous ouvrons ce sondage relayant l'évènement du festival de Bourges ce week-end.

Qu'en dites-vous ? Connaissez-vous ?

Toutes les remarques et tous les conseils sont les bienvenus.


Aux participants membres de ce forum, merci d'avance.

_________________
 Anna-Maria, Bourges.
avatar
Anna-Maria
Membre actif
Membre actif

Zodiaque : Scorpion
Nombre de messages : 233
Emploi/loisirs : Profession libérale - Intérêt pour la géobiologie, radiesthésie, magnétisme, danse, marche, yoga
Réputation : 5
Points : 327
Date d'inscription : 25/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

À quel public s'adresse le FESTIVAL BULLE BERRY ? :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 3 Oct 2013 - 19:39 par ~ Muriel ~

Anna, nous allons probablement y répondre par le fait que le festival ne s'adresse pas seulement à un seul public, soit la jeunesse à la quelle nous en pensons en premier, bien entendu !
Qui na pas ouvert un seul ouvrage BD dans sa jeunesse ? Je me souviens moi-même d'avoir reçu en cadeau "Le Petit Prince". Je ne me souviens pas quel auteur l'avait signé et l'époque est loin... et non seulement, elle ne me rajeunie pas !

Pour les dessinateurs, c'est un bon festival. On aime bien y aller. C'est bien organisé, ce n'est pas l'usine et qui plus est, c'est convivial. On suppose aussi que ces dessinateurs n'ont pas attendus d'être Berrichons pour fréquenter le Festival BD Bulle Berry de Bourges. Ce sont des habitués et ils seront une nouvelle fois présents pour cette 17e édition.

Plus important RV de la bande dessinée dans le Berry, le Festival attend une nouvelle fois de nombreux visiteurs sur deux jours et des auteurs.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 4 Oct 2013 - 15:07 par Gabriel

Comme la BD s'étoffe de plusieurs sujets, elle touche donc plusieurs publics : roman, aventure, conte, historique, super héros, jeunesse, policier ou inclassable.........

C'est à aller voir pour les amateurs, qui seront en relation avec leurs goûts et leurs envies ce week-end à Bourges !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 6 Oct 2013 - 11:52 par Mireille

A quelques kilomètres de la cathédrale en fin de matinée, nous partions déjeuner ensemble et préparer une autre visite, parmi les amateurs qui voulaient partager comme ils pouvaient le festival Bulle Berry. On est conscient de ce qu'offre BerryPassion lorsqu'elle peut se trouver parmi nous. Hier nous allions passer l'après-midi pour partager à plusieurs endroits où se déroulait le festival où à Bourges se mêlent continuité et modernité des auteurs. Nombreux dans la salle du duc Jean hier et qui réservaient bien des surprises pour ceux qui ont pris le temps de s'y aventurer.

Dans une ambiance amicale, fraternelle, artistique c'était très heureux d'interventions diverses, de dédicaces. Berrypassion était avec Anna-Maria dans la salle des délibérations du Conseil régional, pendant que je partageais avec Margaux, Isabelle, Rémi, Bourges-culture, Valérie et Sophiane sur le balcon, en attendant Muriel. L'un des aspects que nous avons abordé tournait en effet autour de l'Italie. Il faut voir l'énorme travail fait par tous les auteurs !

Muriel, pense bien à faire un lien entre l'agenda culturel et l'édito d'octobre que tu as commencée de publier. Merci pur le reportage sur le festival. C'est ça l'esprit participatif de ce festival, qui consiste a associer les professionnels et les amateurs de Bulle Berry. Plusieurs d'entre nous découvrirons, c'est une rencontre qui nous a très franchement ravie, malgré qu'hier le thermomètre n'a pas réalisé de prouesses à Bourges.

Mireille

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 6 Oct 2013 - 18:21 par Anna-Maria

Bonsoir,
La salle du duc Jean était devenue un peu la place de la ville pour cette jolie manifestation des auteurs mis en relation directe avec le public qui attendait de se faire dédicacer les livres que les amateurs venaient d'acheter et parfois revenaient avec des ouvrages achetés l'an dernier au festival, venant se les faire dédicacer.
Muriel assistait au second étage à la conférence du Vénitien Hugo PRATT et je l'accompagnais. Belle table rond avec bien peu de personnes mais d'intérêt. De la table ronde nous sommes redescendues. Muriel fait un dernier tour dans la salle des auteurs pendre les dernières photos alors que je vais rejoindre les amis grillants une cigarette sur devant l'entrée.
J'ai vue les premières que tu as publiée ce matin sur Facebook, c'était très sympathique !
Je ne dévoilerais pas les ouvrages que nous avons ouverts, regarder même un bon moment, avec le groupe. Pas de nom d'auteur non plus, qui mettrait sur la voie.
C'est curieux de penser que la BD s'adresse surtout à un public jeune. Ce n'est pas toujours le cas ! Ce que nous regardions en tout cas.
Un festival très animé.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 6 Oct 2013 - 19:35 par ~ Muriel ~

Bonsoir,

Et bien oui, c'était aussi ma première hier, comme d'autres d'entre vous qui s'y
trouvaient après le re, e, re, re, re, re, re ... passage à la cathédrale.

De Bulle Berry, on commence par quoi ? D'abord par les photos sur le Festival ?
En fait, j'en ai pas beaucoup, mais l'ambiance y est suffisamment bien perçue.

Des auteurs qui ne gardaient rien pour eux, très accessibles, donnant à 150%
d'eux-mêmes, c'est sûr !


Voici en tout début d'APM,
et c'était encore "circulable"...


Une très jolie tapisserie en fond.
A ce propos, que représente-t-elle ?



Le monde commence à arriver...


Je fais le tour de la salle.
J'y rencontre alors ici une Bulle d'élèves, une jeunesse n'étant pas du Berry,
m'indique la jeune demoiselle au centre.
Tous trous très concentrés sur leurs œuvres


De part et d'autre, l'attende de dédicaces commence à se faire sentir


De mémoire, il me semble y voir là
THEO




Une bien sympathique figure locale,
que j'ai réussie à faire sourire



M. Bernard CAPO à son art






Ces deux jeunes hommes fermaient la ronde !



Oups !...
Le temps de faire le réglage, pas vu arriver le Monsieur !




Intéressant de stationner quelques secondes ici devant cet outillage
Puis nous prenons l'ascenseur avec Anna, pour rejoindre la
salle des délibérations.







Nous voulions prendre part à la table ronde de l'auteur Hugo PRATT
De g à d : avec Michel PIERRE - Dominique PETITFAUX - Jean-Pierre REMOND


Hugo PRATT, auteur de Corto Maltès, dessinateur et scénariste de bandes dessinées italien, est né à Rimini en Italie le 15 Juin 1927 à 19h00. Il eut besoin de se confronter à tant de cultures, qu'il fut décrit comme homme "univers". Son œuvre mènera différentes cultures et à ce titre, on peut même dire qu'il a réussi à faire des synthèses culturelles. Il fit de Venise sa complicité et ce qui l'intéresse ici, c'est la Venise "cachée", et non celle que les touristes visitent. Ses histoires sont remplies de références culturelles et artistiques. Les allusions culturelles de cet auteur font de lui quelqu'un de tout à fait exceptionnel. Il fréquentait les gens du monde et l'on peut en dire que c'était un mondialiste à l'état pur, voire un fédérateur né. Le cosmopolitanisme de Pratt était là, à Venise, par ce qu'il nommait la "cour cachée", la fenêtre d'Orient. Il y avait aussi Cordoue en Espagne, sa ville référée.
Au cours de son existence il rencontra Henri de Monfreid, Rimbaud qui compta beaucoup pour lui. Il y a des citations de Rimbaud dans les aventures de Corto Maltès.
Il eut des amies chez les prostituées et avait comme compagne une prêtresse Brésilienne. Pratt était un vrai culturel. De même qu'il croyait en deux valeurs qu'il a défendu : l'amitié et le travail. Il était pour les individus, et par ailleurs il aimait les individus qui avaient gagnés leur liberté, aimait ce qui était marginal.
Il s'intéressa à la Bible pour ce qui nous a pas été dit : pour exemple, dans l'histoire de Marie Madeleine, ou les "Noces de Cana" où il y voyait ici les noces du Christ. Il s'intéressa à la Kabbale car ce qui l'intéresse, c'est " l'après", autrement dit, il redoutait la mort. Il en était même obnubilé, puisqu'il allait sur les tombes pour parler aux morts. Il s'intéressa également à la Franc-maçonnerie, ceci depuis que son ancêtre déroba l'épée flamboyante d'un imminent personnage de l'époque. Cette épée devint de fait la sienne.
La psychologie fouillée de Pratt me semble en fait assez complexe, d'après tout ce que nous avons partagé lors de cette table ronde conviviale et ce que j'ai recueillie en sténo pour transcrire par après ce résumé. Anna, qu'en penses-tu ?

Sa demeure de Lausanne en Suisse était étrangement desservie par une culture livresque qui rythmait sa vie. Par exemple, il y dédia des pièces entières pour l'étude de tel ou tel sujet, alors qu'il réservait juste le nécessaire accessoirement. Pour exemple, c'est comme si dans notre cuisine ayant un plan de travail, nous y entreposions sur toute la longueur des ouvrages pour étudier ici un sujet précis. Et ainsi de suite.

Sa vie a été une vie d'aventures extraordinaires que son ASC Sagittaire ne fera pas mentir). Il partait de faits réels et son imagination débordante le faisait voyager entre ce réel et le lyrique. Sur sa fin, il voulait que son dessin soit comme l'écriture, soit quelques points, quelques traits... Il devint aussi un aquarelliste assez exceptionnel, dans la mesure où il mettait beaucoup d'eau et très peu de couleur... De fait, cela pouvait donner des oeuvres très épurées, évanescentes. La bande dessinée devait représenter à ses yeux la fusion entre dessin et texte. C'était un artiste, pas un faiseur,  ni un artisan. Il était universel et également intemporel. Il était très intéressé par une curiosité intellectuelle (signe Solaire des Gémeaux, et qui plus est avec sa Lune (le quotidien) en Sagittaire), la recherche de la vérité. De l'œuvre de Pratt on peut retenir quelques mots-clé, indissociables de sa vie : voyages, aventure, érudition, ésotérisme, mystère, poésie, mélancolie... On a dit de son dessin qu'il était "intelligent". Son sens des contrastes entre le noir et le blanc et ses talents de conteur ont fait de lui un des plus grands maîtres du "neuvième art".

Il s'éteint en Suisse, à Pully le 20 Août 1995.

Et comme il faut bien arrêter mon message et conclure, je vais garder une très bonne impression de ce festival BULLE BERRY, riche en échanges et partage, et d'aventure humaine.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 7 Oct 2013 - 11:51 par Cherifique

Bonjour tout le monde,

Festival BD très recherché en effet !
A deux photos près, le Berry Républicain n'était-il pas juste derrière Berrpassion ? Very Happy

Lorsque vous parler de BD pour adultes, ne serait-ce pas l'une de celles de la collection
Tome I, II de Theo ?

Dans un monde comme le nôtre certains passages seraient-ils concevables ?

Berrichonnes et Berrichons, n'hésitez pas à me poser des questions !


Hugo PRATT : Merci Muriel, car beau débat débattu !!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 7 Oct 2013 - 19:45 par Rémi

Bonsoir,

Que vais-je donc bien pouvoir ajouter, moi qui a surtout passer du temps à l'entrée en passant le paquet  de cigarettes à ces dames.

La foule était bien au rendez-vous samedi, et dimanche je pense, car je n'y suis pas retourné. Ce sont de très chaleureux contacts
qui s'installent sur ce festival. Il y a quelque chose d'heureux avec tous ces auteurs qui se font très accessibles aux amateurs, aux
visiteurs et nous remercions la ville de Bourges, organisatrice d'un rendez-vous comme celui ci.

Les auteurs bien entendus, nous les remercions et pour faire plaisir à certains qui y sont chaque année, nous les embrassons.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 7 Oct 2013 - 20:16 par Anna-Maria

Bonsoir Rémi et à vous autres venus,

Oui, Rémi, vous êtes trop gentil ! Il faut peut-être savoir mieux résister aux femmes de Berry Passion.
Les amatrices c'étaient données rendez-vous à l'extérieur pendant que nous étions à la culture.
Merci pour vos témoignages !

Je ne sais pas comment te répondre Muriel. Je crois que ce personnage, Hugo PRATT faisait ce qu'il voulait.
Il aimait les gens qui pouvaient gagner leur liberté, mais n'était-ce pas parce que cet homme se voulait lui-
même libre en pratique ?

Dernière édition par Anna-Maria le Lun 7 Oct 2013 - 20:21, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 8 Oct 2013 - 9:54 par D Fred

Bonjour à tous,

Absolument rien a été gâché au cours de cette édition 2013.

C'était d'abord la présentation d'une affiche très travaillée dans une attirance particulière pour le gris et le rouge, pour une vison d'Italie, pour un gothique apporté et qui n'a pas laissé indifférent les visiteurs ce week-end. Les fans de Marcel Bascoulard qui faisaient un points commun, présenté par Bernard (sa bibliographie) ..

- son site : http://www.bernardcapo.fr/

- une exposition était présentée par la presse Berry Républicain en février dernier .. lire l'article

Cordialement,

D Fred

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 8 Oct 2013 - 10:43 par ~ Muriel ~

Cherifique a écrit:
A deux photos près, le Berry Républicain n'était-il pas juste derrière Berrpassion ? Very Happy
Oui, on voit ce que tu veux dire Cherifique, j'ai vu aussi sur la page du BR après ce sympathique reportage que je fis Samedi APM. En fait, cela montre que je commence à penser en tant que "photographe" et c'est selon moi bon signe. Bon, j'y ais mis le temps, car j'ai commencée la photo quasi en même temps que j'ai commencée à mettre en ligne Berry Passion. com (2000 : ben si, il fallait bien l'illustrer !).
Je suis pour la Passion ! Je ne m'en cache pas, loin s'en faut !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 9 Oct 2013 - 16:21 par BOURGES-culture

Bonjour,

Merci à nos fidèles organisateurs, grand rendez-vous culturel ce week-end avec les amateurs et les auteurs !
La salle est idéale pour recevoir autant de monde chaque année, un rendez-vous qui plait beaucoup. Des
passionnés qui n'ont pas envie de " finir " et ne croyez vous pas que d'une année sur l'autre, cela semble
compulsif comme grande tendance berruyère en octobre ?

L'Italie à ravie beaucoup !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 9 Oct 2013 - 19:47 par Sandien

Muriel, est-ce que tu as cherché sur le net, dans les présentations littéraires la page de couverture du dernier né de l'auteur Bernard Capo ?

Si ce n'est pas, demande avec ton plus joli sourire et ton aisance communicative légendaire.

Je suis sûr que certains Berrynautes vont s'intéresser aussi aux " Hospitaliers de Malte "
Des dessins des plus réalistes, lorsqu'on nous montre par exemple le passage de la lumière qui filtre dans une jolie clairière, page d'accueil.
Renouveler sans cesse l'imagination, c'est remarquable !

Le point commun de tous les auteurs de BULLE BERRY, c'est cela, s'évader vers un monde irréel.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 9 Oct 2013 - 20:51 par Epfialbini

Superbe condensé sur week-end ce festival !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 11 Oct 2013 - 18:45 par Did

Bonsoir,

Je m'y trouvais l'an dernier et empêchement pour cette édition.
J'aime bien cette façon de prendre le lecteur façon micro-trottoir un peu mystérieux,
on a forcément envie de voir la suite.

Toujours de remarquables planches aux rendez-vous de Bulle Berry.

Cordialement.

Did

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 12 Oct 2013 - 8:03 par Patrice

Bien présenté ! Merci Berry Passion pour ce balayage photographique et culturel adapté à la situation.

Entre les classiques comme la série albums Tintin, Astérix et ceux de professionnels et amateurs en Berry par exemple,
il n'est probablement pas évident de classifier les planches, les scénarios, les bulles car il y a tellement de variation dans les genres !

Que fait un dessinateur de BD le week-end ?
Je vous le demande ..

Pour ma part, je me demande aussi si l'âge de l'auteur d'une BD peut influencer son graphisme, ses textes passionnés ?

Lorsqu'un auteur édite un ouvrage à partir d'une ville comme Bourges ou quelque chose du Berry, parleriez-vous alors de
" Patrimoine littéraire " ? de " Patrimoine immatériel et vivant " ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 12 Oct 2013 - 11:29 par Baptiste

Patrice a écrit:Pour ma part, je me demande aussi si l'âge de l'auteur d'une BD peut influencer son graphisme, ses textes passionnés ?
Je le pense aussi Patrice. Il peut y avoir en effet une influence par ici, comme les auteurs de BD peuvent être influencés par un tas d'autres choses qu'ils montrent dans leurs publications.

Tes deux questions ne sont pas faciles : rendre hommage à un littéraire, ou rendre hommage à un lieu par l'art de la BD ?
Exemple récent avec Bernard Capo qui dans son récent volume rend hommage à Marcel Bascoulard qui vécu à Bourges.
Déjà, il y a une reconnaissance certaine pour l'auteur qui a mis en scène Bascoulard dans sa vile :albino:et je vois cela comme
un hommage rendu au patrimoine en effet.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 13 Oct 2013 - 10:19 par Anatole

Bien le bonjour tout le monde,

L'on voit une histoire réussie ! Sympathique sujet que beaucoup apprécie, jeunes ou plus grands d'ailleurs. Et à ce propos, je vous donne les coordonnées d'un livre qui peut plaire dans son hors série (et pas cher : 8,90 e). C'est " HISTORIA " qui revisite la BD de Tintin, par donc un hors série " Tintin et LES FORCES OBSCURES " .

Pas mal,  car le lecteur revisite toutes les forces obscures par toutes les oeuvres de l'auteur Belge Hergé, oeuvres éditées à méthode. Dans ce livre vous retrouverez rêve, hypnose, radiesthésie,télépathie, superstitions, sociétés secrètes. Intéressant ces piliers obscures car c'est aisi que nous comprenons comment les personages de tintin sont mis en scène.

France-Olivier GIESBERT dit en préambule à propos d'Hergé et de ses plus de 200 millions d'albums vendus, que rien ne rehausse mieux une bonne histoire que d'y mettre un peu de souffre", le scabreux ou le décalage.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 14 Oct 2013 - 7:30 par ~ Muriel ~

Merci Anatole !
Bon retour parmi nous.

En effet, par les Aventures de Tintin 
Cà par exemple, voilà qui est étrange !... I doit y avoir quelque chose dans cette CT...

Voilà comment on pourrait voir ce cher professeur Tournesol dans l'exercice de son art, en prospectant une cheminée tellurique dans l'une de nos églises romanes...
Et pourquoi pas !! Car ici, l'imagination est comme un puits sans fond... La RAD...  À bon entendeurs pendulistes rendeer, ou aux marcheux à la baguette.

Et puis pourquoi ne pas aussi imaginer que M. Bernard CAPO ferait voyager le Berruyer Marcel BASCOULARD à l'extérieur de Bourges, en proposant des paysages exotiques à ses futurs lecteurs dans ses prochains albums : pour exemple, un voyage Italien, etc. en nous immergeant dans une sorte de réalité virtuelle, d'un environnement visuel qui semble réaliste.

Ce dessinateur a encore beaucoup de chose à nous dire...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 14 Oct 2013 - 19:59 par Charlotte

Bonsoir,

Cela pourrait être intéressant de suivre Marcel Bascoulard dans des aventures tracées par le talentueux Bernard Capo.
Sûrement à parcourir une riche composition entre dessins, textes et mémoire de ce Berruyer.

Charlotte

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 16 Oct 2013 - 16:51 par Patrice

En effet, le résultat est fantastique !

Au moyen de ce hors série, nous entrons dans les coulisses obscures d'un pendant intéressant à connaître au coeur des histoires de Hergé.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 17 Oct 2013 - 12:42 par Marie-Amandine

Il y a aussi des élèves qui ont planchés cette année sur l'Italie pour BulleBerry. Par exemple une classe de cycle 3 de l'école d'Arcomps.
Le scénariste de BD Xavier Béteaucourt a été reçu par l'école.

Ces élèves ont té épinglés à deux reprises au palmarès des récompenses du festival de BD.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 19 Oct 2013 - 20:37 par Louisa 36

Je me demandais en lisant tous les sujets assemblés dans la discussion, si les auteurs présents à l'évènement littéraire BulleBerry profitaient de la même expérience ?

Louisa

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 19 Oct 2013 - 20:42 par Louisa 36

Berrypassion a écrit:
La psychologie fouillée de Pratt me semble en fait assez complexe, d'après tout ce que nous avons partagé lors de cette table ronde conviviale et ce que j'ai recueillie en sténo pour transcrire par après ce résumé. Anna, qu'en penses-tu ?
J'aurais bien aimée me joindre à vous mais ici, ma culture est assez  limitée.

Un " must " ! Merci Muriel d'avoir diffusée largement.

Louisa

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 20 Oct 2013 - 17:03 par Berry Sud

Touts ces gens sont bien meilleurs que moi pour tenir le crayon !

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum