* BERRY TOURISME & PATRIMOINE *

Je mange et je bois bio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je mange et je bois bio

Message par Invité le Mar 26 Aoû 2014 - 14:20

Bonjour,

Oui c'est vrai, mais seulement à 70 ou 80% selon la saison. Ce n'est déjà pas mal !!  

Au-delà, c'est difficile. D'une part, on a quelques soucis d'approvisionnement sur certains produits,  d'autre part, on prend le risque, et c'est encore plus grave, de se priver de quelques petits délices  non encore gagnés à cette nouvelle pratique.

Pour tout avouer, j'avais envie de mettre un sondage, mais en dépit de mon ancienneté au forum, je ne sais pas comment faire.

J'ouvre quand même le débat :

Et vous ?
Pourquoi ?

  • Une mode un peu bobo ...... !.
    Un souci de santé (pesticides, OGM, etc ....)
    Le retour aux saveurs
    Pour soutenir l'initiative et la créativité des producteurs locaux


J'arrête là, vous avez sans doute mille autres bonnes raisons.

Bernard

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je mange et je bois bio

Message par Doudou du Lac le Mar 26 Aoû 2014 - 16:12

Il ne faut pas exagérer la chose, manger bio  n'est pas un état dans l'état.

Il faut réfléchir à ce que l'on fait en ayant conscience de certaines choses que nous ne voulons pas pour notre santé, mais pas obligatoirement nous en remettre chaque fois au bio.

Vouloir récupérer les bons producteurs en leur collant l'étiquette Bio, je ne suis certain que tout le monde Berrichon va être d'accord, s'entendre sur le long terme de la chose.

Mon avis le voici.

_________________
Doudou du Lac
avatar
Doudou du Lac
Membre actif
Membre actif

Zodiaque : Gémeaux
Nombre de messages : 601
Emploi/loisirs : Randonnée
Réputation : 6
Points : 927
Date d'inscription : 18/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je mange et je bois bio

Message par Invité le Mer 27 Aoû 2014 - 23:17

Bonsoir,

Tu as en partie raison Doudou, il existe des produits parfaitement sains qui ne sont pas labellisés bio. Un label de type "AB", c'est un label rien de plus, il permet surtout d'éviter la tromperie du consommateur voire même la fraude, mais le problème des entrants agricoles mis à part, le label "AB" n'est pas strictement un indicateur de qualité.

Le problème est qu'en France encore aujourd'hui, le producteur doit payer pour être labellisé "AB" et ce n'est pas donné même si chez nous, le Conseil Régional en rembourse une bonne partie, ce n'est pas dans toutes les régions la même chose.

Dans certains cas, être labellisé bio comporte un risque pour le producteur. On pense en particulier aux agriculteurs mono culture. C'est le cas des vignerons certains travaillent strictement en bio mais refusent le label. Pourquoi ? Imaginez une attaque sournoise d'un champignon ou d'une vilaine petite bête une semaine ou deux avant la récolte et c'est toute une année de travail et de revenus qui risque de disparaître. Alors qu'un p'tit coup de sulfateuse pourrait régler le problème. seulement ça c'est très mal vu des puristes.

Bernard


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum